Interviews

Interview n°1 – Karel Vacek « I think I was stronger than Remco (Evenepoel) »

Karel Vacek est l’un des juniors les plus impressionants cette saison. Grand adversaire de Remco Evenepoel, le tchèque d’à peine 18 ans intègrera la formation Hagens Berman Axeon l’an prochain… Voici l’interview en version française (traduit de l’anglais)

Cycling Times : Première question : Quand avez-vous commencé le cyclisme et à quel moment avez-vous obtenu vos premiers résultats significatifs ?

Karel Vacek : J’ai commencé le cyclisme à l’âge de 4 ans et j’ai obtenu mes premiers gros résultats lors de ma première année U17 (cadet)

CT : De quelle course s’agissait-il ?

KV : Il s’agissait de l’étape reine de la Course de la Paix U17, et d’une victoire sur une course internationale en Italie

CT : On peut facilement trouver des informations sur vos résultats depuis 2017. Mais pouvez-vous m’en dire un peu plus sur vos jeunes années, avant d’entrer chez les juniors ?                                                                                            

KV : J’ai gagné le classement général de la course de la Paix U17 et 30 autres courses, je courais alors pour une équipe autrichienne appelée RC Eindruck Saarleinsbach, j’ai toujours été un très bon grimpeur et j’ai toujours remporté beaucoup de courses jusqu’à maintenant. J’étais aussi un excellent skieur de fond, mais à partir de 2016 je me suis concentré uniquement sur le cyclisme.

CT : J’ignorais que vous étiez si fort chez les jeunes… Quels sont vos prochains objectifs pour 2019 ?                                                                                  

KV : Je veut me montrer à mon meilleur niveau et me concentrer sur les étapes du Giro U23 (espoirs), du Tour de l’Avenir et d’autres, je veux me faire connaître des grandes équipes world tour, et m’amuser avec l’équipe Hagens Berman Axeon.

CT : Jolis objectifs… Je vous souhaite de les atteindre. Que pouvez-vous me dire à propos de la course des championnats du monde ? Vous étiez annoncés comme le grand adversaire de Remco, mais vous avez fini (seulement) douxième. Pouvez-vous l’expliquer?                                                  

KV : Oui c’était une grosse déception car j’étais en très bonne forme et je pense que j’étais plus fort que Remco, mais dans la descente de la première longue ascension, quand je me suis mis en position aérodynamique le tendon à l’arrière du genou s’est étiré et je me suis blessé, je ne pouvais donc plus maintenir un rythme soutenu, cela m’a fait mal pendant une semaine entière après les championnats du monde, donc ce n’était pas évident.

CT : Oh c’est donc pour cela que Remco était seul… Quel est votre type de course favori et laquelle vous fait rêver ?

KV : J’adore les courses à étapes, les courses d’un jour difficiles comme le Tour de Lombardie et les contre la montre, je veux gagner un des grands tours peut-être plus le Tour de France, et le Tour de Lombardie aussi.          

CT : D’accord et quel est votre coureur préféré ?

KV : Mon idole est Lance Armstrong, parce qu’il est la personne la plus forte mentalement que j’ai vue !

CT : C’est un choix intéressant, et bien sûr mentalement, il est difficile de faire mieux. Pensez-vous avoir ce genre de qualités ? Et dans quels domaines pouvez-vous vous améliorer ?

KV : Je pense pouvoir améliorer beaucoup de choses et je pense que c’est une bonne chose, ma théorie est d’avancer pas à pas et d’atteindre ses limites quand on en a le plus besoin.

CT : C’est très intéressant… Faites-vous autre chose que du vélo comme des études ou quelque chose comme cela ?

KV : J’étudie les langues, car elles sont très importantes dans le cyclisme.

CT : Je suis totalement d’accord ! Tout ce que vous faites est donc focalisé sur le cyclisme ?

KV : Oui, je pense que le cyclisme va toujours plus loin donc il faut se concentrer sur une seule chose et la faire à 100%, si vous choisissez l’école vous devez vous y consacrez à 100% sinon vous ne connaîtrez pas le succès, et ce dans chaque chose que vous faites, faites le simplement à 100% ou bien ne le faites pas.

CT : Bel état d’esprit… Vous avez évoqué votre passé de skieur de fond. Continuez-vous à pratiquer ce sport ?

KV : C’est pour cela que je suis si fort comme je suis je pratique le ski de fond 1 mois chaque hiver et c’est ce qui me rend différent des autres cyclistes et qui me rend meilleur.

CT : Votre profil me rappelle celui de Primoz Roglic. Il était lui aussi un grand skieur… Quel a été le meilleur jour que vous ayez vécu sur votre vélo ?

KV : Je n’ai aucun meilleur jour, je profite simplement de chaque moment passé sur mon vélo, chaque jour a quelque chose de spécial.

CT : Vous avez seulement 18 ans mais vous donnez l’impression d’être bien plus agé dans votre tête et d’avoir beaucoup d’experience, et je pense que c’est une qualité importante… Pouvez-vous décrire en quelques mots votre entrainement et la façon dont vous imaginez votre saison ?

KV : Je vais faire quelques camps d’entrainement en Espagne pendant l’hiver avec des entrainements en ski de fond notamment, mon objectif est de réaliser une bonne saison avec une bonne progression et de nouvelles expériences.

CT : Beau programme… Etes-vous le premier de votre famille à atteindre ce niveau en cyclisme ? Ou bien y a-t-il quelqu’un d’autre qui ait fait une carrière avant vous ?

KV : Mon père a déjà fini 11e du Tour de l’Avenir et deuxième du Tour d’Autriche, et a également établi un record sur le Grossglockner mais c’était il y a 25 ans.                         

CT : D’accord mais ça ne fait rien… Quelles sont vos attentes avec la formation Hagens Berman Axeon, l’équipe d’Axel Merckx, l’an prochain ?

KV : C’est une super équipe avec une atmosphère très saine et un staff vraiment sympa, le programme est très bon et sous la direction d’Axel je suis sûr que ces deux prochaines années seront très intéressantes.

CT : Bien sûr ! Je vais en terminer rapidement en vous souhaitant le meilleur pour les saisons à venir. Et je vous remercie d’avoir pris le temps de répondre à mes questions. J’ai trouvé cela très enrichissant et je pense que les personnes qui me suivent auront bientôt une petite surprise…

KV : Merci à vous !

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

En haut