Transferts

Movistar sous les feux de la rampe

C’est l’équipe qui a fait le plus parler d’elle au cours des dernières semaines, et pas seulement avec le départ de Nairo Quintana, car si la formation espagnole a d’ores et déjà confirmé le départ du colombien, elle a également confirmé celui de Richard Carapaz, récent vainqueur du Giro, qui viendra donc renforcer l’effectif de l’équipe Ineos l’an prochain, au sein duquel il retrouvera une concurrence féroce avec la présence de Chris Froome, Geraint Thomas et Egan Bernal notamment. Il semblerait par ailleurs que le départ de Mikel Landa soit inévitable, lui qui ne parvient pas à trouver la place qu’il espérait au sein de la formation espagnole.

En clair, l’équipe d’Euzebio Unzue devrait perdre ses trois principaux leaders sur les Grands Tours l’an prochain. Une situation inédite qui place le manager dans une situation délicate. Cependant, n’oublions pas qu’il s’agit d’une équipe dotée de nombreuses ressources, et les présences de Valverde, Soler, Amador et Betancur lui garantissent tout de même une certaine présence sur les épreuves de trois semaines. L’arrivée annoncée du jeune talent espagnol de l’équipe Deceuninck Quick Step, Enric Mas, ainsi que celle moins certaine de David De La Cruz, pourrait redonner de l’élan à une équipe en perte de vitesse

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

En haut