Hors catégorie

Philippe Gilbert illumine la Vuelta

L’ancien champion du monde a brillamment remporté la 12e étape du Tour d’Espagne en faussant compagnie à ses compagnie d’échappée dans l’ascension finale. Le résultat d’une gestion parfaite tout au long de l’étape, qui vient couronner le travail de son équipier Tim Declercq. La deuxième victoire de la Deceuninck Quick Step semblait inevitable lorsque Gilbert a porté l’estocade, malgré la résistance de Alex Aranburu et Fernando Barcelo. La jeunesse face à l’expérience, l’énergie face à la maîtrise, le vainqueur de Paris Roubaix a clairement fait comprendre qu’il en avait encore sous la pédale.

L’étape avait pourtant été cadenassé très longtemps, l’échappée peignant a se former jusqu’à 70 km de l’arrivée. Un groupe dune douzaine d’hommes s’est créé aux avant postes, avec en son sein de solides coureurs, à l’image de Valerio Conti, Felix Grosschartner ou Alex Aranburu. Mais aucun de tre eux n’a pu lutter face à la puissance du vainqueur du jour, qui n’a pas trouvé de rival dans les plus forts pourcentages. Un succès qui viendra compenser sa non selection sur le Tour de France, et qui laisse présager le meilleur pour les mondiaux dans le Yorkshire, où il fera partie des prétendants les plus sérieux au maillot arc en ciel.

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

En haut