Articles

Matteo Trentin, une carrière atypique

Le champion italien, qu’on ne présente plus, est une figure phare du peloton professionnel. Au fur à mesure des années, il s’est imposé comme l’une des références parmi les sprinteurs. Son nom est, et restera dans l’histoire du cyclisme mondial.

2007, des débuts difficiles

A 17 ans, Matteo Trentin est suspendu pour un contrôle anti-dopage positif. Après avoir effectué son retour à la compétition, il devient champion d’Italie de cyclo-cross.

2011, changement de dimension

L’italien, ayant intégré l’équipe amateur Marchiol-Pasta Montegrappa-Orogildo, après avoir passé deux années au sein de la Moro Scott Bicycle Line Spercenigo, s’apprête à changer de cap, passant d’amateur à professionnel. Suite à sa victoire devant Fabio Aru sur le championnat d’Italie espoir, la formation Omega Pharma Quick Step s’intéresse de très prêt à lui.

2011 à 2017, les années Quick Step

Après avoir effectué ses débuts dans les pelotons professionnels en tant qu’équipier, notamment pour Mark Cavendish, profitant d’une occasion d’échappé sur une étape de l’édition 2013 de la Grande Boucle, Matteo Trentin s’en va remporter sa première étape sur un Grand Tour. En 2014, il réitère cet exploit et remporte un nouveau succès sur le Tour de France. L’année suivante il remporte sa première classique world tour, Paris Tours, qu’il gagnera également en 2017. Cette même année, il repart avec 4 succès sur le Tour d’Espagne, et devient le 100ème coureurs à avoir réussi à remporter une étape sur chaque grand tour. Fin 2017, il décide de ne pas prolonger avec la Quick-Step Floors, et s’engage avec la Mitchelton-Scott.

2018, une saison en demi-teinte

Après des débuts compliqués avec sa nouvelle formation, l’Italien s’en va remporter son plus beau succès, en devenant champion d’Europe sur route à Glasgow. Une saison 2018 loupée, ou presque, avec deux victoires seulement, mais dont une qui marquera à tout jamais sa carrière. De quoi redonner tout son éclat à cette saison mitigée.

2019, si proche de la consécration

L’Italien se lance en 2019 en remportant dès février sa première victoire. De quoi relancer parfaitement sa carrière après une année compliquée. Sur les classiques majeures tel que Milan San Remo, ou encore l’Amstel Gold Race, l’Italien effectue des tops 10. Il remporte également la 17ème étape du Tour de France, à Gap, après un super baroud en solitaire. Fin septembre, Matteo Trentin est le leader de la sélection italienne pour les mondiaux du Yorkshire. Il effectue la course parfaite, et joue la victoire dans une groupe réduit à 3. Il s’incline derrière Mads Pedersen, mais réalise une superbe performance néanmoins en devenant vice champion du monde.

Une carrière loin d’être terminée

En effet, l’Italien, âgé de 30 ans, s’est engagé avec la formation CCC, devenant un leader incontesté aux côtés notamment de Greg Van Avermaet. Matteo Trentin aura montré à travers ses succès précédents qu’il est aussi bien capable de remporter des étapes de sprint, que de se classer dans les meilleurs sur les classiques. Nul doute qu’il pèsera sur la saison à venir, une saison qui s’annonce animée pour l’Italien et ses nouveaux coéquipiers

Rédigé par Lucas Lemonnier

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

En haut