Articles

Paris Nice, un parcours très ouvert

ASO a dévoilé récemment le parcours de l’épreuve, et ce dernier réserve quelque surprises.

Un départ explosif

La première étape ne sera pas là pour décorer. Une étape dynamique qui s’achèvera à Plaisir justement après une côte pavée située à 5 km du but. Une introduction qui offrira sans doute un beau spectacle, avant 2 étapes destinées aux sprinteurs mais qui pourraient également s’animer sous l’effet du vent et des bordures. Un chrono individuel dans la ville de Julian Alaphilippe donnera de premières indications sur les prétendants à la victoire au cours de la 4e journée, avant une dernière étape de plaine. Une première partie plutôt classique, avec néanmoins quelques pièges qui pourraient animer les différentes étapes.

Un final étonnant

Le final de cette édition 2020 s’avère assez surprenant, et pour cause, après une étape destinée aux baroudeurs et éprouvante pour les favoris, c’est bien sur une seule ascension que devrait se jouer la victoire finale, au cours de la septième journée qui se terminera au sommet de La Colmiane, après 16 km d’ascension à plus de 6%. Un programme copieux qui devrait plaire aux purs grimpeurs, mais qui ne laissera pas la place à l’à peu près, puisque la dernière étape s’avère très incertaine, mais surtout pas assez difficile pour espérer faire la différence. Une succession de cols sans grande importance, avec une arrivée plutôt roulante, qui ne devrait pas laisser beaucoup de place aux grandes explications, à moins que d’éventuels outsiders ne fassent exploser la course loin de l’arrivée. Un final étonnant, et surtout difficile à appréhender pour les favoris, qui devront s’attendre à tous les scénarios. Un parcours qui pourrait finalement s’avérer assez ouvert, malgré la longueur de l’ascension décisive, très rare à ce stade de la saison.

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

En haut