Essais

Selle Italia Flite Boost Kit Carbonio Superflow

Aujourd’hui, on s’intéresse à la toute nouvelle version de la fameuse selle Flite de l’italien Selle Italia, la Flite Boost. Utilisée par Mathieu Van Der Poel, sa réputation la devance, et c’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai réalisé cet essai, avec la promesse des performances d’une selle haut de gamme. Allez, c’est parti pour découvrir tous les détails de ce modèle très particulier !

Le design moderne de la Flite Boost, qui tranche avec son assise plutôt traditionnelle

Présentation

Le modèle que j’ai pu tester était la version la plus haut de gamme de cette selle, la Flite Boost Kit Carbonio Superflow, avec rails en carbone / céramique. Superflow, une mention utilisée pour spécifier l’ouverture centrale de la selle, qui permet de s’adapter à un éventail plus large de morphologies. On retrouve le système de tailles utilisé par Selle Italia, avec la lettre L ou S pour déterminer la largeur (145mm contre 135), pour une longueur unique de 248mm. Notre modèle était donc en taille S, avec donc une ouverture centrale et une largeur de 135mm. Côté poids, on peut déjà noter la belle performance de proposer une selle de ce type avec un poids très contenu malgré tout, 160g sur la balance pour cette version. À noter que ce modèle n’est disponible que dans ce coloris noir, agrémenté de quelques touches de rouge. Et maintenant, il est temps de l’essayer en conditions réelles, et mon âme de cycliste passionné me fait trépigner d’impatience, comme chaque fois que j’ai la chance d’essayer un nouvel équipement. Let’s go !

Premières impressions

Les premiers kilomètres parcourus ne sont que rarement les plus agréables sur une selle neuve, et il est de coutume d’attendre quelques centaines de kilomètres pour ses faire une impression précise de ses qualités. Ici, dès le départ, le ressenti est très bon. L’assise est confortable, et devrait l’être de plus en plus à mesure que la selle se “fait”. D’entrée de jeu, j’apprécie rapidement la forme de ce modèle, dont le design en T permet de conserver un nez assez long malgré la longueur réduite (-30 mm par rapport à la Flite classique). Un large choix de positions qu’apprécieront les cyclistes qui changent souvent de position au cours de leurs séances d’entraînement ou de leurs compétitions, et qui permet de conserver un confort optimal. On sent un très bon comportement de cette selle une fois sur la route, et, une fois réglée sur la position voulue, c’est une selle qui sait se faire oublier, procurant un amorti très agréable.

Une assise adaptée à toutes les morphologies

Le point fort de ce modèle est sans doute, outre son poids contenu, sa capacité à s’adapter parfaitement à tous les types de morphologies. Ce point est souvent le critère décisif dans le choix d’une selle, car il est celui qui permet d’adopter une position plus ou moins confortable et plus ou moins efficace. Avec la diversité de largeurs et la présence ou non de cette ouverture centrale, créée pour réduire les appuis sur les longues distances, c’est une selle qui saura satisfaire le plus grand nombre, et qui permet d’obtenir une assise réglée le plus finement possible. Autre avantage, l’arrondi de la selle permet d’adopter une position finalement très classique, qui tranche avec le design très moderne. Aucune manque de longueur ne se fait sentir sur ce type de selle, malgré les dimensions réduites à l’extrême, flirtant avec la limite de 240 mm.

L’arrondi de cette selle procure un confort agréable et une assise très classique

Du haut de gamme jusque dans les moindres détails

Côté finition, la Flite Boost est au rendez-vous, avec un rendu irréprochable, que ce soit sur les rails ou les jonctions entre carbone et matière synthétique. Une finition très cohérente avec son niveau de prix, puisque le modèle en carbone est disponible à 285 euros. À ce prix, on s’attend forcément à ne pas faire de compromis, ce qui n’est clairement pas le cas ici, confirmant la réputation du fabricant italien.

La finition est irréprochable, comme attendu sur un produit de ce niveau

Notre avis

Légèreté, adaptabilité, confort, cette selle a tout pour plaire. Les compétiteurs exigeants y trouveront un matériel parfaitement adapté à leur pratique régulière, et les cyclistes de niveau plus modeste apprécieront son confort et la belle palette de positions permises par un tel modèle. Il est difficile de lui trouver des aspects négatifs tant l’ensemble du produit est abouti. On pourrait éventuellement évoquer la longueur de 248mm, qui pourrait surprendre les coureurs habitués aux selles plus longues, mais l’ensemble est réalisé de manière à limiter cet effet. Le rembourrage est également très bon et très homogène, ce qui permet un confort optimal quelle que soit la position adoptée. En clair, c’est un produit que je recommande sans réserve aux compétiteurs, mais aussi aux coureurs au budget un peu plus serré, qui pourront opter pour les modèles avec rails en titane ou en manganèse, respectivement affichés à 215 et 130 euros

On a aimé :

– le confort

– la légèreté

– la possibilité de trouver sa position de manière très fine

– la disponibilité en plusieurs versions, pour tous les budgets

On a moins aimé :

– le coloris unique, qui n’ira peut-être pas avec tous les vélos

– la longueur assez réduite, qui peut surprendre certains cyclistes

Fiche technique

Marque : Selle Italia

Modèle : Flite Boost Kit Carbonio Superflow

Taille : S3 (248/135mm)

Poids : 160g

Prix : 285€

Matériau : Carbone

Rails : carbone ovalisés

1 commentaire

1 commentaire

  1. Pingback: Berk Lupina – Cycling Times

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

En haut