Matériel

Chris Froome émet des doutes sur l’efficacité des freins à disques

Le britannique, ancien membre de la formation Ineos et quadruple vainqueur de la Grande Boucle, a présenté en détail le matériel qu’il utilisera au cours de sa première saison chez Israël Start Up Nation. Équipé de freins à disques, son Factor Ostro VAM a de quoi faire envie, pourtant, Chris Froome s’est montré critique sur un point précis. En effet, selon lui, la technologie utilisée pour le freinage à disques n’est pas encore suffisamment efficace pour offrir un réel intérêt sur la route. “Je ne suis pas convaincu à 100%”, confie-t-il. “L’inconvénient des freins à disques : le frottement constant, le potentiel de mécanique, la surchauffe, les disques devenant un peu déformés lors de descentes de plus de cinq ou 10 minutes de freinage constant. Personnellement, je ne pense pas que la technologie soit tout à fait là où elle doit être pour le cyclisme sur route. La distance entre le disque et les rotors est encore trop étroite, donc vous allez avoir ce frottement, vous allez avoir un piston qui se déclenche plus qu’un autre, vous allez avoir ces petits problèmes. Je ne pense pas que les pistons se rétractent tout à fait comme ils le devraient tout le temps. Très souvent, cela fonctionnera sur le support et quand le mécanicien réglera le problème, mais une fois que vous êtes sur la route, c’est une autre histoire”. Un avis qui tranche avec le discours des fabricants, qui ne cessent de vanter les mérites de ces fameux freins à disques.

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

En haut