Articles

Quinn Simmons attend son heure…

Quinn Simmons, c’est cet américain de 19 ans dont on ne cesse de parler depuis son titre mondial chez les juniors il y a deux ans, et même avant pour les fins connaisseurs. Bon puncheur, à l’aise sur les classiques difficiles, il a le profil type du classicman capable de briller sur tous les terrains. Et si sa saison 2020 a été logiquement assez discrète, la plus jeune recrue que le peloton World Tour ait connu est prête à en découdre. Sa reprise sur les Boucles Drôme Ardèche s’est d’ailleurs très bien passée, avec déjà de très belles performances, une 16e place sur la Royal Bernard Drome Classic remportée par David Gaudu et une 10e place sur la Faun Ardèche Classic après de nombreuses tentatives dans le final. Deux courses très impressionnantes qui prouvent son excellente condition, et qui pourraient bien annoncer une saison particulièrement intéressante. À seulement 19 ans, le pensionnaire de la Trek Segafredo joue dans la cour des grands, et pourrait faire parler de lui dès ce samedi sur les chemins des Strade Bianche, une épreuve taillée pour lui. Si la concurrence s’annonce extrêmement relevée, il faudra néanmoins le suivre de près, d’autant qu’au sein de son équipe, la présence de Bauke Mollema et de Gianluca Brambilla pourrait lui laisser quelques ouvertures pour tenter de surprendre certains favoris. La course pour la victoire sera peut-être encore hors de portée, mais un bon classement final semble tout à fait possible pour lui, avec pourquoi pas un nouveau top 10 en World Tour pour celui qui avait notamment terminé 6e de la Bretagne Classic quelques mois auparavant…

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

En haut