Essais

Look 795 Blade RS Disc

Aujourd’hui, on retrouve à l’essai un modèle d’une marque française que vous connaissez bien. En effet, j’avais déjà eu la possibilité de tester pas moins de 3 modèles différents du constructeur Look, et notamment la version précédente du 795 Blade RS, une machine taillée pour la plaine. C’est donc la nouvelle version du 795 Blade RS que je vais vous présenter aujourd’hui, dans son nouveau coloris caméléon. Une version qui a beaucoup fait parler lors de sa sortie pour ses nombreuses améliorations, qui ont bien évidemment aiguisé ma curiosité. Sans plus attendre, je vous livre toutes mes impressions sur ce bijou. C’est parti !

Bien plus qu’un relooking

La version précédente était déjà excellente, avec des performances et un confort très cohérents avec sa gamme se prix. Pour cette nouvelle version 2021, Look a fait les choses en grand, et ne s’est pas contenté de modifier quelques détails esthétiques pour renouveler sa gamme. En effet, l’apparition de nouveaux coloris, et notamment ce Caméléon absolument magique, est loin d’être la seule modification. Car si le design d’ensemble reste globalement très proche de l’ancienne version, avec son cadre large, ses haubans spécifiques ou encore son cintre aéro, ce Blade RS semble avoir franchi un véritable palier. La version présentée ici était équipée comme l’an passé d’un groupe Sram Red ETap Axs 12 vitesses, aucun changement de ce côté là. Au niveau des roues, les Mavic ont été remplacées par une paire de Corima 47 WS Disc, qui équipaient déjà le 785 Huez RS Disc lors de mon essai réalisé l’été dernier. Je retrouvais donc un matériel connu, ce qui a nettement facilité la phase de test.

Le travail réalisé sur la peinture est bluffant, avec des reflets violets, verts et or qui apparaissent au soleil

Le Blade RS fait son régime, 300g de perdus !

La plus nette amélioration concerne la perte de poids réalisée au niveau du cadre grâce au travail sur les matériaux. Et là, c’est du lourd, ou plutôt du léger, très léger même, car le cadre affiche pas moins de 300g de perdus par rapport à la version précédente ! Une perte de poids record qui montre la volonté du constructeur de travailler sur ce point, qui était l’un des aspects assez gênants sur l’ancienne version, avec le poids déjà conséquent des disques. Le constructeur nivernais a donc utilisé de nouveaux procédés permettant d’augmenter la part de fibre de carbone haut module présente dans le cadre, tout en réduisant le nombre de couches de carbone nécessaires pour une rigidité équivalente. Une petite prouesse technologique qui en fait le modèle le plus performant de la marque. Ici, on retrouve une machine bien plus légère, avec un cadre à seulement 1kg, qui passe un peu plus facilement encore les reliefs. L’ancienne version était déjà très polyvalente pour un modèle aéro, mais la version 2021 affiche désormais de véritables qualités sur les parcours vallonnés, ce qui augmente nettement les possibilités en termes de parcours. Il va sans dire que quelques records personnels sont tombés pendant cet essai, et notamment sur mes circuits les plus difficiles. On se retrouve à manier une machine très polyvalente, qui s’adapte très facilement aux changements de terrains, et qui permet aussi bien de filer à toute vitesse sur le plat que de franchir des côtes à un rythme effréné. Encore une fois, les allures plus modérées sont également très bien gérées par ce Blade RS, qui peut s’appuyer sur ses haubans “3S Design” pour offrir un rendement et un confort très intéressants. Le comportement dynamique du vélo se trouve amélioré également, avec une maniabilité intéressante et une stabilité encore renforcée face au vent.

Mon avis

Dans l’ensemble, je suis très surpris par les améliorations réalisées. J’avais déjà beaucoup apprécié la version précédente pour son équilibre entre rendement et confort, mais la version 2021 semble avoir franchi un véritable palier à ce niveau, avec une polyvalence accrue qui en fait un cadre passe-partout particulièrement redoutable sur les efforts les plus intenses. Le comportement en descente et à très haute vitesse reste très bon, et le freinage à disque remplit parfaitement son rôle en apportant un sentiment de sécurité supplémentaire. Ce montage à disque est bien plus justifié sur cette nouvelle version, puisqu’il ne rend pas le vélo trop lourd grâce au cadre ultra léger. Le comportement du vélo est donc excellent, et l’on se sent à l’aise quel que soit le travail à réaliser, allant des sorties les plus tranquilles aux séances de fractionné ou de vitesse. Alors que reste-t-il à améliorer sur ce fleuron de la marque française ? Pas grand-chose à vrai dire. En termes de performances, de dynamisme et de confort, le contrat est plus que rempli. Les petits détails qui peuvent venir ternir cette copie presque parfaite se trouvent notamment au niveau des pièces qui équipent le cadre, et notamment la tige de selle. Déjà évoquée en ce sens lors du précédent essai, je n’ai pas noté de réelle amélioration au niveau de la tige de selle, dont le système de serrage reste assez difficile à appréhender et provoque toujours de petits craquements assez désagréables lors du serrage. Les coureurs les plus légers ne seront peut-être pas gênés par ce détail, mais un grand gabarit comme moi peut rapidement voir apparaître ce genre de désagréments. Un détail, mais qui reste assez gênant sur un vélo de ce niveau. Du reste, l’ensemble est bien pensé, et le savoir-faire de la marque se ressent. Le prix se justifie totalement pour un modèle de ce niveau, qui offre des performances de haut vol, notamment à haute intensité. Le Sram Red eTap AXS et ses 12 vitesses sont les bienvenus, et le freinage à disque trouve mieux sa place dans cette configuration que sur la version précédente, qui pouvait parfois souffrir de son poids assez conséquent. Une nouvelle version très réussie donc, qui me permet de ressortir très satisfait de cet essai. N’oublions pas non plus le design, l’un des points forts de ce vélo, avec lequel on ne passe évidemment pas inaperçu.

J’ai aimé

  • Le design et surtout le coloris, très réussi
  • Le rendement et le dynamisme
  • La grosse baisse de poids du cadre

J’ai moins aimé

  • La tige de selle encore assez moyenne, avec un système de fixation pas encore au niveau du reste du cadre

Note

9/10

Fiche technique

Marque : Look

Modèle : 795 Blade RS Disc

Coloris : Chameleon Mat Glossy

Roues : Corima 47 WS Black Dx Disc

Pneus : Vittoria Corsa Graphene 2.0

Transmission : Sram Red eTap AXS 12 Speeds

Poids : 7,6 kg (taille L, avec pédales)

Prix : 10 499 €

Look 795 Blade RS Disc
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top