Home Articles Jason Tesson, parmi les meilleurs sprinteurs français ?

Jason Tesson, parmi les meilleurs sprinteurs français ?

by Louison Bouillet

Vous ne connaissez peut-être pas ce jeune coureur français, et pour cause, il n’évolue pas en première division ni-même en deuxième. Et pourtant, le coureur originaire d’Angers et évoluant avec l’équipe française Saint-Michel Auber 93 depuis l’année dernière est peut-être un des meilleurs sprinteurs français.

Jason Tesson acquiert son premier résultat notable en 2019, en signant un belle 2 ème place sur le Grand Prix de la Ville de Pérenchies (classe 1.2), sous les couleurs du maillot de l’équipe Sojasun Espoirs . L’année suivante, âgé tout juste de 22 ans, il finira 7 ème du Grand Prix de la Ville de Lillers (classe 1.2) et il terminera à une impressionnante 6 ème place lors des championnats européens U23, notamment devant des grands nom actuels comme Jordi Meeus, Carlos Rodriguez ou encore Tobias Bayer. Mais le plus beau résultat de cette année 2020 interviendra en fin de saison, lorsqu’il prendra la 4 ème place de Paris-Tours Espoirs, ce qui prouvera sa régularité sur les classiques.

Jason Tesson évoluant sous les couleurs de Sojasun Espoirs

Après un stage au sein de l’équipe Rally Cycling en 2020, il signe alors pour la saison 2021 chez sa première équipe professionnelle, Saint-Michel Auber 93, une équipe évoluant au 3 ème échelon du cyclisme. Il débute sa saison en disputant sa première course à étapes professionnelle, sur l’Étoile de Bessèges (classe 2.1), qu’il terminera en ayant épaulé ses leaders Romain Cardis et Yoann Paillot. Il signera ensuite une 15 ème place sur le Cholet Pays de la Loire (classe 1.1) et une 6 ème place sur le Grand Prix de la Ville de Pérenchies (classe 1.2). Ensuite vient le Tour de l’Ain (classe 2.1), où il sera le logique sprinteur de son équipe, et le résultat arrive dès la première étape où il signera son premier top 5 sur une course professionnelle derrière Alvaro Hodeg, Nacer Bouhanni, Bryan Coquard et Niccolo Bonifazio. Par la suite, il terminera 11 ème de la Polynormande (classe 1.1) et 2 ème du Grand Prix de la Somme (classe 1.2).

Jason Tesson prend la 5 ème place derrière les plus grands lors de la 1 ère étape du Tour de l’Ain 2021

L’été arrivant à son terme, Jason Tesson à donc signé de très beaux résultats jusque là, qui ont démontrés ses qualités de classique-man et de sprinteur. Mais toujours pas de victoires au compteur pour celui qui est alors le leader confirmé de l’équipe Saint-Michel Auber 93. Mais la consécration arrivera enfin quelques jours plus tard, puisque le sprinteur démontrera toute sa puissance en allant chercher la 2 ème étape du Tour du Poitou Charente en Nouvelle Aquitaine (classe 2.1), en devançant sur la ligne le sprinteur italien Elia Viviani, vainqueur la veille et pourtant bien lancé par son poisson pilote Simone Consonni. Une victoire méritée pour Jason Tesson et l’ensemble de l’équipe Saint-Michel Auber 93. Et cette dernière réitérera par deux fois et grâce au même homme quelque jours plus tard à l’occasion de la course à étapes A Travers Les Hauts de France (classe 2.2). Le sprinteur angevin va alors s’imposer sur la première étape et également remporter le classement général. Il complétera ensuite sa saison par 5 top 10 et notamment une excellente 4 ème place sur le Grand Prix du Morbihan (classe 1.Pro) et une brillante 3 ème place sur La Route Adélie de Vitré (classe 1.1).

Jason Tesson remporte la 2 ème étape du Tour du Poitou Charente 2021

Tous ces résultats acquis lui permettront de terminer 143 ème du classement UCI et 9 ème du classement de la coupe de France en 2021. Il compte au total 14 top 10, dont 7 podiums et 3 victoires sur l’année. Il est donc évident qu’il soit aujourd’hui un des meilleurs sprinteurs français, bien qu’il n’ai à ce jour par le niveau d’Arnaud Démare, de Nacer Bouhanni ou de Bryan Coquard.

Âgé aujourd’hui de 24 ans, Jason Tesson à prolongé en 2022 avec l’équipe Saint-Michel Auber 93. Il débute sa saison en ce moment même, sur Tour de la Provence, où il l’aura l’occasion de jouer la gagne lors de la première étape en vue d’une arrivée au sprint. Il participera tout au long de la saison aux différentes manches de la coupe de France et également aux courses à étapes, où il aura à cœur de lever les bras et de faire honneur aux couleurs de l’équipe vendéenne.

You may also like

Leave a Comment