Home Articles Le top 10 des meilleurs sprinteurs 2023

Le top 10 des meilleurs sprinteurs 2023

by Louison Bouillet

*Ce classement a été réalisé en août 2023, ce classement n’est probablement pas à jour, hormis le nombre de victoires qui a été actualisé à la fin de la saison.

Après avoir fait le tour des meilleurs grimpeurs et des meilleurs flandriens de la saison 2023, il est temps de s’attaquer aux 10 meilleurs sprinteurs qui composent le peloton actuel. On va parler dans ce classement de sprinteurs purs, de sprinteurs capables de s’imposer sur un sprint massif d’un Grand Tour. Pour rappel, ce classement est totalement subjectif. Avant de plonger dans le top 10, voici quelques mentions spéciales :


MENTIONS HONORABLES


Jordi Meeus : Comment ne pas mettre l’homme qui a levé les bras sur les Champs-Élysées ! Le Belge mérite la mention honorable pour cette magnifique victoire, devant les meilleurs sprinteurs du monde. A côté de ça, Jordi Meeus est monté à 10 reprises sur le podium cette saison, de quoi accentuer l’honorable saison de ce sprinteur.

Sam Bennett : Le sprinteur irlandais n’est pas dans sa meilleure forme malgré ses 3 victoires cette saison. Il a souvent du mal à conclure et cela lui coûte de ne pas courir de Grand Tour cette année. Il ne figure donc pas dans le top 10 bien qu’il soit un des meilleurs sprinteurs de ces dernières années. Il tentera de réaliser une meilleure saison l’an prochain sous les couleurs d’AG2R Citroën.

Fernando Gaviria : Le sprinteur de la Movistar ne réalise pas la meilleure saison de sa carrière, malgré 2 victoires, sur le Tour de Romandie (2.UWT) et sur la Vuelta San Juan (2.Pro). Il aura manqué de régularité et il a bien souvent du mal à passer les petites bosses. Le Colombien de 28 ans n’aura pas réussi à faire mieux qu’une 5e place sur le Giro d’Italia, et il se retrouve pour le moment sans contrat en 2024.

Caleb Ewan : L’Australien a seulement réussi à décrocher une victoire cette saison. Cette seule victoire obtenue sur le Van Merksteijn (classe 1) n’est évidemment pas représentative de l’immense talent de ce coureur. Pas moins de dix podiums dont deux sur le Tour de France. Caleb Ewan a manqué de chance et a, à plusieurs reprises, été placé à la deuxième place par la photo finish alors qu’il avait bel et bien gagné.

Arnaud Démare : Le Français aura eu du mal à lancer son année 2023. Auteur d’un début de saison que l’on peut qualifier de très médiocre, il se rattrapera finalement fin mai en remportant une étape des Boucles de la Mayenne (2.Pro) et la Brussels Cycling Classic (1.Pro). Malheureusement, cela ne lui suffira pas pour être sélectionné sur le Tour de France et il rejoindra finalement Arkea-Samsic au 1er août.

Pascal Ackermann : Le sprinteur d’UAE Team Emirates est allé chercher une magnifique victoire d’étape sur le Tour d’Italie, mais à côté de ça, sa saison n’est pas marquée par de gros résultats. Seulement un total de 5 podiums pour l’Allemand. Âgé de 29 ans, il portera l’année prochaine les couleurs de l’équipe Israël Premier Tech.

Arnaud De Lie : Le Belge aura montré ces deux dernières années un niveau exceptionnel sur les courses d’un jour, qu’il gagne pour la plupart du temps lors d’un sprint en petit comité. Sa pointe de vitesse et son explosivité sont impressionnantes, mais lorsqu’il s’agit d’un sprint massif, Arnaud De Lie peine à battre les purs sprinteurs, et c’est pour cela qu’il ne fait pas parti du top 10.

Wout Van Aert : Pour les mêmes raisons que son compatriote, il ne figure pas dans le top 10, même si Wout Van Aert à déjà prouvé qu’il pouvait battre les meilleurs dans un sprint massif, notamment sur le Tour de France. Mais cette saison, le Belge n’a jamais gagné au sprint, malgré de nombreux podiums.

Mark Cavendish : Pour sa dernière année, Mark Cavendish n’aura pas réussi à battre le record de victoire d’étapes sur le Tour de France, mais il aura néanmoins levé les bras lors de la dernière étape du Giro. Le reste de la saison n’a pas été marqué par de grands résultats, malgré quelques places d’honneurs.


LE CLASSEMENT


10) Juan Sebastian Molano

Le sprinteur d’UAE Team Emirates est monté en puissance cette année et parvient à accrocher trois magnifiques succès sur le Tour de Burgos (2.Pro), l’UAE Tour (2.UWT) et sur le GP de Denain (1.Pro). Comme son compatriote, le Colombien est âgé de 28 ans, et il y a fort à parier qu’il devienne d’autant plus fort les années à venir. Son équipe semble être du même avis puisque J.S. Molano est sous contrat avec elle jusqu’en 2026.

Nombre de victoire en 2023 : 5 dont 3 en World Tour

Juan Sebastian Molano, vainqueur du GP de Denain

9) Kaden Groves

L’équipe Alpecin Deceuninck a vu juste en recrutant Kaden Groves. Ce dernier a signé quatre victoires pour le moment. L’Australien a montré qu’il passait bien les bosses, en témoigne ses deux victoires sur le Tour de Catalogne où il s’est imposé en costaud devant les puncheurs. Mais il a aussi montré qu’il était capable de remporter un sprint massif devant des grands noms comme sa victoire sur la 5e étape du Tour d’Italie. Cependant, le sprinteur de 24 ans a aussi montré qu’il manquait de régularité, n’ayant plus signé aucun bon résultat depuis sa victoire du Giro.

Nombre de victoire en 2023 : 7 dont 6 en World Tour

Kaden Groves, vainqueur sur le Giro d’Italia

8) Phil Bauhaus

L’Allemand n’a fait qu’enchaîner les places d’honneurs cette saison et n’a obtenu qu’un seul succès, lors de la première étape du Tour Down Under (2.UWT) en début de saison. Il est par la suite monté à 7 reprises sur le podium, notamment sur le Tour de France. Malgré cette seule victoire, Phil Bauhaus a réellement franchit un cap cette saison et a su prouver qu’il était capable de rivaliser avec les meilleurs sprinteurs du peloton. Son objectif est maintenant d’aller accrocher un premier succès sur un Grand Tour.

Nombre de victoire en 2023 : 1 dont 1 en World Tour

Phil Bauhaus, vainqueur sur le Tour Down Under

7) Jonathan Milan

Jonathan Milan aura été le coureur le plus incisif lors du dernier Tour d’Italie, où il est allé chercher 1 victoire, 4 deuxièmes places et le maillot cyclamen. C’est une très grande performance pour le sprinteur italien âgé de seulement 22 ans. Cependant, le reste de sa saison est dans l’ensemble assez moyenne, n’ayant remporté rien d’autre qu’une étape du Saudi Tour en début d’année. Il remontera en selle à l’occasion de la BEMER Cyclassics, avec des ambitions.

Nombre de victoires en 2023 : 3 dont 2 en World Tour + maillot cyclamen

Jonathan Milan, vainqueur sur le Giro d’Italia

6) Mads Pedersen

Cette année, c’est 27 top 5, dont 16 podiums pour le Danois. Des statistiques incroyables, d’autant plus qu’il est allé chercher de nombreuses places d’honneurs sur les plus belles courses du calendrier. Sa saison des flandriennes reste néanmoins supérieure à ses résultats en sprint massif, mais là aussi, il arrive à accrocher de jolis résultats, à l’image de sa victoire sur le Tour de France devant Philipsen ou encore celle sur le Tour d’Italie. Il vient également de remporter la BEMER Cyclassics (1.UWT). Mads Pedersen est un coureur qui monte en puissance, encore aujourd’hui du haut de ses 27 ans.

Nombre de victoires en 2023 : 7 dont 4 en World Tour

Mads Pedersen, vainqueur sur le Tour de France

5) Dylan Groenewegen

Le Néerlandais signe lui aussi de nombreuses places d’honneurs, bien qu’il ai souvent du mal à gagner en World Tour. Seulement un succès au plus haut niveau pour lui cette saison, lors de la 5e étape de l’UAE Tour. Mais la régularité de Dylan Groenewegen est impressionnante, il n’a pas manqué un seul podium sur toutes les courses à étapes sur lesquelles il s’est engagé, hormis sur le Critérium du Dauphiné. A 30 ans, il reste un des meilleurs sprinteurs actuel et mérite amplement sa place dans le top 5.

Nombre de victoires en 2023 : 6 dont 1 en World Tour

Dylan Groenewegen, vainqueur sur l’UAE Tour

4) Fabio Jakobsen

Fabio Jakobsen n’a cette année pas été aussi incisif que la saison précédente. Avec un train Quick-Step en moins grande forme, il n’est allé chercher qu’une seule victoire en World Tour, sur Tirreno Adriatico, un score plutôt faible pour le Néerlandais. Mais il n’en reste pas moins un excellent sprinteur, puisqu’il est allé décrocher 6 autres succès tout au long de l’année. Malheureusement, son Tour de France raté, son manque de régularité et ses lacunes sur les terrains casse-pattes ne le font pas monter sur le podium. Le sprinteur de Quick-Step tentera de renouer avec la victoire d’étape sur un Grand Tour l’an prochain, avec sa nouvelle équipe dsm – firmenich.

Nombre de victoires en 2023 : 7 dont 1 en World Tour

Fabio Jakobsen, vainqueur sur Tirreno Adriatico

3) Olav Kooij

A seulement 21 ans, le sprinteur néerlandais a été l’auteur d’une incroyable saison jusque-là. Pas moins de 7 victoires dont un classement général, le ZLM Tour (2.Pro). S’ajoute à ça deux bouquet en World Tour sur Paris-Nice et le Tour de Pologne. Il signera également une magnifique 2e place sur la Classic Brugge De Panne derrière l’intenable Jasper Philipsen, ce qui démontre aussi ses qualités lorsque les conditions météorologiques sont compliquées. Il est désormais confirmé qu’il sera amené à devenir l’un des plus grands sprinteurs de sa génération, s’il ne l’est déjà. Son prochain objectif sera maintenant d’aller gagner sur un Grand Tour.

Nombre de victoires en 2023 : 13 dont 4 en World Tour

Olav Kooij, vainqueur sur Paris-Nice

2) Tim Merlier

En concurrence avec Jakobsen chez Soudal Quick-Step, Tim Merlier a réussi à prouver qu’il était le meilleur des deux. Auteur d’une excellente saison, il est allé chercher 9 succès, notamment sur l’UAE Tour, Paris-Nice et le Tour de Pologne (2.UWT), tandis qu’il ne courra pas de Grand Tour cette saison. En plus de dominer sur le plat, le Belge est un très bon flandrien, à l’image de sa victoire sur le Danilith Nokere Koerse (1.Pro). Aujourd’hui âgé de 30 ans, il a définitivement inscrit son nom parmi les meilleurs sprinteurs de tout les temps.

Nombre de victoires en 2023 : 11 dont 5 en World Tour

Tim Merlier, vainqueur sur Paris-Nice

1) Jasper Philipsen

Jasper Philipsen est désormais de loin le meilleur sprinteur du peloton actuel et cela pourrait être le cas pendant encore quelques années. On pense forcément en premier lieu à son incroyable Tour de France où il est parvenu à remporter 4 étapes avec en prime le maillot vert du meilleur sprinteur. En plus d’être flamboyant dans les sprints massifs, le Belge est un sprinteur complet capable de passer les plus petites bosses, mais il est aussi redoutable sur les pavés, en témoigne son remarquable Paris-Roubaix (1.UWT) où il vient chercher la 2e place derrière son coéquipier Mathieu Van der Poel. Sa saison à également été marquée par sa victoire sur la Classic Brugge De Panne (1.UWT), surnommé le « championnat du monde des sprinteurs ».

Nombre de victoires en 2023 : 19 dont 8 World Tour + maillot vert

Jasper Philipsen, vainqueur sur le Tour de France

Le top 10 des meilleurs grimpeurs 2023 : https://cycling-times.fr/2023/03/08/top-10-des-meilleurs-grimpeurs-du-peloton-en-2023/

Le top 10 des meilleurs flandriens 2023 : https://cycling-times.fr/2023/04/19/le-top-10-des-coureurs-flandriens-2023/

Pour plus de classements, n’hésites pas à suivre régulièrement l’activité sur site Cycling Times.

You may also like

Leave a Comment