Home Articles Top 10 des moments de l’année, 4e place : Tadej Pogačar roi des Flandres

Top 10 des moments de l’année, 4e place : Tadej Pogačar roi des Flandres

by Maxime Seveno

le 2 avril 2023, Tadej Pogačar remportait le Tour des Flandres, au terme d’une course mémorable. Cette performance époustouflante du coureur slovène s’est classé 4ème de notre classement des moments les plus marquants de la saison 2023, avec un total de 75 points.

Prologue : 2022, une déception mais des grands espoirs

Avant de réaliser l’un des plus grands exploits de sa carrière, Tadej Pogačar avait découvert le monument flandrien l’année précédente, en 2022. Lors de sa première participation au Ronde van Vlaanderen, le double vainqueur du Tour de France se montrait le meilleur sur les monts pavés réputés si difficiles, et seul Mathieu van der Poel était capable de le suivre.

Une performance remarquable gâchée par un final catastrophique. Alors qu’il était en train de préparer son sprint face à van der Poel pour la victoire, le Slovène, piégé par la stratégie du Néerlandais qui le fait attendre, voit en même temps le retour de Valentin Madouas et Dylan van Baarle au moment où il lance son sprint. Ce dernier bloque involontairement le Slovène qui termine contre toute attente au pied du podium, alors qu’il était probablement le coureur le plus fort ce jour-là.

Tadej Pogačar repart de cette première expérience avec de la déception, mais nourrit de grands espoirs, car le Slovène est désormais sûr d’une chose : Il peut gagner le Tour des Flandres.

Tadej Pogacar et Mathieu van der Poel s'échappent dans le Vieux Quaremont,  lors du Tour des Flandres 2022 - Vidéo Cyclisme - Eurosport
Lors de la 1ère participation au Tour des Flandres, Tadej Pogačar était très impressionnant sur les monts pavés / @gettyimages

Une performance hallucinante qui restera dans l’histoire

En 2023, Tadej Pogačar a fait du Tour des Flandres l’un de ses principaux objectifs cette année, au même titre que le Tour de France et les classiques ardennaises. le Slovène ne souhaite qu’une seule chose : gagner. Mais pour accomplir un de ses plus beaux rêves, il doit vaincre une opposition de plus en plus forte : Mathieu van der Poel a changé de dimension cette année, avec une victoire extraordinaire à San Remo, et Wout van Aert est toujours aussi coriace, la preuve en est avec sa victoire à l’E3 Saxo Bank Classic neuf jours plus tôt devant van der Poel et Pogačar.

Lors de la 107ème édition de cette course si mythique, le phénomène de l’UAE Team Emirates va effectuer une course extraordinaire qui montre une fois de plus le talent démesuré du bonhomme.

Tadej Pogačar continues to transcend the limits of a Tour de France winner  | Cycling Weekly
Dans le Vieux-Quaremont, Tadej Pogačar a été un rouleau compresseur pour ses adversaires. / @gettyimages

« Le Vieux Quaremont est la montée qui me convient le mieux et où j’ai pu développer ma puissance« 

Tadej Pogacar, lors de l’interview post-course.

C’est à 56 kilomètres de l’arrivée que Tadej Pogačar fait basculer le Tour des Flandres dans la folie. A ce moment de la course, le groupe de tête, où figure de forts outsiders dont Mads Pedersen, ou encore le vainqueur 2021 Kasper Asgreen compte une avance de 2 minutes et 10 secondes sur le peloton.

Au pied du Vieux Quaremont, la formation UAE Team Emirates imprime un tempo monstrueux, avant de voir son leader se lancer tout seul. le Slovène avale les pavés mouillés du Vieux Quaremont à une vitesse stratosphérique, et fait exploser le peloton où personne n’arrive à le suivre.

Après avoir effectué la deuxième passage du Paterberg seul, Pogačar se fait reprendre par Christophe Laporte, puis par les terreurs du cyclo-cross que sont Wout van Aert, Mathieu van der Poel et le Britannique Tom Pidcock. Cela ne l’empêche pas de continuer son entreprise de démolition.

Dans le Koppenberg, il attaque de nouveau et seuls van Aert et van der Poel parviennent à le suivre. Mont après mont, kilomètre après kilomètre, le Slovène essaie de boucher l’écart avec le groupe de tête en imprimant un gros rythme. Dans le Kruisberg, le Slovène résiste à l’attaque monstrueuse de Mathieu van der Poel qui se débarrasse de son ennemi juré du cyclo-cross. Ensuite, les deux coureurs parviennent enfin à revenir sur le groupe de tête, avant le final difficile du Tour des Flandres.

C’est dans le troisième et dernier passage du Vieux Quaremont que la course bascule en faveur de Pogi, à 18 kilomètres de l’arrivée. Dans ces pavés du Oude Kwaremont, le natif de Komenda s’envole vers une victoire qui lui est promise. Mathieu van der Poel, dépassé par la vitesse de son adversaire dans le Vieux Quaremont, résiste en conservant le même retard de 15 secondes au sommet du Paterberg.

Ce jour-là, celui qui deviendra quatre mois plus tard champion du monde sur route à Glasgow était de son aveu même très fort. Mais son rival slovène, lui, l’était encore plus :

C’était peut-être mon meilleur Tour des Flandres. Mais je suis tombé sur un mec imbattable. Je suis un peu déçu mais Tadej était tellement fort aujourd’hui que je peux tout à fait vivre avec cette deuxième place. Après le Paterberg, je ne suis jamais descendu sous les 400 watts.

Mathieu van der Poel, après sa deuxième place au Tour des Flandres.

Au final, Tadej Pogačar remporte le Tour des Flandres, devant MVDP et Mads Pedersen, qui réussit à chiper la 3ème place à Wout van Aert au sprint. Le Slovène remporte un troisième monument différent après Liège-Bastogne-Liège en 2021, et le Tour de Lombardie (2021, 2022). A 24 ans, le coureur slovène entre un peu plus dans l’histoire de son sport.

You may also like

Leave a Comment