Home Hors catégorie 1e : Repose en paix Gino Mäder (1996-2023)

1e : Repose en paix Gino Mäder (1996-2023)

by Maxime Seveno

le 15 juin 2023, Gino Mäder est victime d’une terrible chute survenue dans la descente du Col de l’Albula, lors de la 5ème étape du Tour de Suisse. Il succombera le lendemain à ses blessures, le 16 juin. En ce 4 janvier 2023, il aurait fêté son 27ème anniversaire. Cette tragédie qui toucha la grande famille du cyclisme s’est classé 1er de notre classement des moments les plus marquants de cette année 2023.

Pourquoi avons-nous choisi ce moment en premier de notre classement ?

Vers la fin d’année, la rédaction de cycling times a décidé de créer un classement des moments que nous estimons les plus marquants de l’année venant de s’écouler. le mot « marquant » signifie dans le dictionnaire « qui fait impression ». Nous avons donc choisi ces évènements parce que ce sont ceux qui ont eu la plus grande ampleur cette année, selon nos sensibilités. Cela peut revêtir à la fois un sentiment positif, mais aussi négatif, et tel est le cas avec le drame qui a mis fin à la vie de Gino Mäder ce 16 Juin 2023.

Le cyclisme, un sport dangereux.

Le cyclisme est certainement l’un des sports les plus durs mentalement qui soit. Les acteurs de ce sport sont des hommes (et femmes) à la résistance énorme, qui peuvent supporter un effort de plusieurs heures, sur plusieurs jours voire plusieurs semaines d’affilée.

Outre la difficulté parfois extrême, le cyclisme est aussi un sport naturellement dangereux. En effet, pendant des heures, ces forçats de la route, parfois regroupés telles des sardines, et à des vitesses parfois folles, risquent de mourir à chaque instant. Ce danger est particulièrement réel dans les descentes de cols.

Dans ces endroits, la vitesse des coureurs peut dépasser les 100 km/h, ce qui accroît sensiblement le risque d’accidents graves, voire mortels. A chaque virage, les coureurs peuvent chuter à grande vitesse et mourir, d’autant plus que certains prennent d’énormes risques pour gagner, ou ne pas perdre.

Lorsque que nous voyons des acrobates du vélo comme Vincenzo Nibali, Julian Alaphilippe, ou Tom Pidcock réaliser des descentes incroyables, nous sommes impressionnés, voire même émerveillés par leurs prouesses techniques. Mais au même moment survient une peur grandissante dans nos âmes, car nous savons qu’ils pourraient disparaître de cette planète s’ils commettaient la moindre erreur.

Si l’immense majorité des cyclistes, amateurs ou professionnels ont survécu à leur carrière, plusieurs d’entre-eux n’ont malheureusement pas eu cette chance. Tom Simpson, Fabio Casartelli, Wouter Weylandt, Antoine Demoitié, Michael Goolaerts, Bjorg Lambrecht, Kota Ikarashi et tant d’autres : ces hommes cités sont morts pour avoir pratiqué leur sport. Et puis vient Gino Mäder.

Gino Mäder, un cycliste talentueux et un homme engagé.

The rise of Gino Mader with unexpected top five at Vuelta a España |  Cyclingnews
Gino Mäder était un grand espoir du cyclisme helvétique / @gettyimages

Gino Mäder était un cycliste suisse né en 1997. Pur grimpeur, il était l’un des plus grands espoirs de son pays dans les grands tours. Vainqueur du Ronde de l’Isard en 2019, il débuta son aventure chez les pros l’année suivante en rejoignant la formation Dimension Data.

Après deux années passées chez la formation Sud-Africaine dans laquelle il progressera, il rejoint la formation Bahrain -Victorious en 2021. Là-bas, il explose au plus haut niveau : il remporte la 6e étape du Tour d’Italie et se classa surtout 5ème et meilleur jeune de la Vuelta, au nez et à la barbe d’Egan Bernal.

Ces deux dernières années sont un peu plus difficiles pour le coureur helvétique, qui se classa quand même 2ème du Tour de Romandie en 2022 et 5ème de Paris-Nice en mars 2023.

Au-delà du bon coureur qu’il était, Gino Mäder était un homme engagé. Amoureux des animaux et de la nature, il avait rendu public à de nombreuses reprises son engagement pour la préservation de l’environnement. En 2021, lors de la Vuelta, Gino avait décidé de donner un euro à une organisation environnementale à chaque coureur qu’il battait dans chaque étape. Une action qu’il réitèrera durant toute la saison 2022.

Il s’agissait d’une personne qui voulait répandre le bien dans ce monde. Il avait notamment recueilli un chien autrefois abandonné dans les rues de Bilbao. Il le nommera Pello, du prénom de son coéquipier basque de la Bahrain-Victorious.

Un hommage unanime à Mäder.

Les coureurs suisses présents sur le Tour de Suisse étaient dévastés après l’annonce du décès de Gino Mäder.
@sprintcycling

L’annonce de sa mort a fait l’effet d’un énorme choc dans le monde du cyclisme. La sixième étape du Tour de Suisse a été annulée, et à la place a été organisé un tour d’honneur de 20 kilomètres pour rendre hommage au défunt.

Un hommage qui est unanime dans le monde du cyclisme. Des équipiers jusqu’aux plus grands champions, de simples suiveurs jusqu’aux journalistes, sur les réseaux sociaux ou autres, l’hommage à Gino Mäder fut unanime.

Remco Evenepoel lèvera les mains au ciel pour dédier sa victoire au défunt lors de la 7ème étape de ce Tour de Suisse. Au cours du Tour de France quelques semaines plus tard, la Bahrain-Victorious ajoutera le hashtag #rideforgino pour rendre hommage à leur coureur suisse. La formation bahreïnienne remportera 3 étapes au cours de cette 109ème Grande Boucle. Un signe qui sera réitérée dans le maillot 2024 de cette équipe.

Une preuve que la mémoire de Gino ne sera jamais oubliée, au même titre que d’autres coureurs qui sont également eu le même destin. Personne n’oubliera ce coureur à la fois talentueux et attachant.

Repose en paix, Gino Mäder.

You may also like

Leave a Comment