Résultats

Enric Mas, un petit tour et puis s’en va

Le jeune espagnol de la formation Deceuninck Quick Step a réalisé une saison plutôt décevante, lui qui avait impressionné l’année passée sur les routes de la Vuelta en prenant la 2e place du classement général à Madrid. Loin de son niveau tout au long de l’année, dans l’ombre de Julian Alaphilippe sur le Tour de France, qui aurait dû être son grand objectif, le leader de la formation belge vient d’effacer sa déception en décrochant la victoire sur le Tour de Guangxi. Sans concurrence sur l’étape reine, il succède à Gianni Moscon et termine sa saison sur une note positive. Une sorte de cadeau d’adieu fait à sa formation, puisque l’espagnol rejoindra ses compatriotes de l’équipe Movistar cet hiver. Une formation qui lui garantira un statut de leader, mais surtout une équipe à son service sur ses principaux objectifs, ce qui pourrait lui permettre de s’exprimer face aux meilleurs coureurs de grand tours

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

En haut