Articles

Mondiaux – Alvarado s’envole vers le titre

Dubendorf. Ne cherchez pas, vous n’avez sûrement jamais entendu parler de cette commune suisse, et pour cause, aucun cyclocross international n’y avait jamais fait escale auparavant. La destination, annoncée par l’UCI, avait de quoi surprendre, mais qu’importe, ce sont les coureurs qui font la course, dirons-nous. Et en l’occurrence, ce samedi, ce sont les coureuses qui ont fait la course, et quelle course ! Si ce circuit plutôt roulant decevait d’entrée de jeu, 3 néerlandaises se sont permises de nous rappeler à l’ordre, offrant à tous les passionnés ayant fait le déplacement un spectacle grandiose. Annemarie Worst, Ceylin Alvarado et Lucinda Brand ont, tour après tour, tenté de faire la différence, au gré des erreurs et des passages terribles par les rares côtes du parcours, aux pourcentages effrayant. À l’entame du dernier tour, c’est une Lucinda Brand à contretemps qui tentait de revenir dans le coup pour la victoire, mais, malgré son expérience, elle a finalement dû s’incliner face à ses jeunes rivales, qui sont allées au bout d’elles-mêmes pour décrocher le graal. Un sprint qui semblait sourire à Annemarie Worst, déjà vainqueure de la Coupe du monde cette saison, mais qui aura finalement permis à Ceylin Alvarado de s’envoler vers son premier titre mondial, toutes catégories confondues. S’envoler, c’est le mot, sur cet aéroport suisse, où tout semble artificiel, mais où la magie du cyclocross a fait son œuvre, offrant un grand moment de cyclisme à tous les passionnés, grâce à une course au suspense rare. Dès demain, les hommes entreront en piste et tenteront, eux aussi, de raviver la flamme sur ce terrain atypique, rendu peut-être plus difficile encore par la pluie annoncée

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

En haut